Actualités


29 septembre 2020

Sans-abri, mais pas sans espoirs : l’appel à la mobilisation de l’abej SOLIDARITÉ

L’association l’abej SOLIDARITÉ, située en métropole lilloise, publie son manifeste « Sans-abri, mais pas sans espoirs » via un site internet dédié : www.passansespoirs.fr

Une prise de parole de l’association lilloise dans un contexte difficile pour les 2 800 personnes qui se déclarent à la rue. Suite à des mois de confinement pour la population, les personnes sans-abris ont été confrontées à une plus grande solitude et parfois dans l’impossibilité de se protéger.

Passansespoirs.fr : une plateforme réalisée par alteriade

« Sans-abri, mais pas sans espoirs ». Une accroche et un visuel en noir et blanc forts pour créer une prise de conscience collective. Le site passansespoirs.fr s’ouvre sur une vidéo émotionnelle autour des difficultés rencontrées et des souhaits des personnes sans-abri. Une vidéo qui permet aux internautes de réaliser que le parcours peut être long et peut parfois durer des années. Au quotidien, les actions de l’association leur permettent ainsi de garder espoirs et de leur donner la force de se reconstruire.

Un maximum de signatures attendu pour soutenir les actions de l’association

L’internaute est appelé à signer ce manifeste symbolique en soutien aux actions de l’association. Afin que le message puisse prendre de l’ampleur, alteriade a enrichi cette landing page de fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En parallèle, l’agence pilote une campagne d’emailing, de SEA et de SMO sur Facebook  indispensables dans la génération de trafic qualifié.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

24 septembre 2020

Recrutement de bénévoles pour la société de Saint-Vincent-de-Paul : campagne d’affichage et vidéo de mobilisation

La Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP) est un réseau de charité de proximité, au service des personnes seules ou démunies. Elle est présente dans 150 pays. En France, ses 17 000 bénévoles agissent dans plus de 1 000 Conférences locales.

Chaque année, au moment de la fête de Saint-Vincent, la SSVP organise une campagne de communication pour recruter de nouveaux bénévoles. alteriade accompagne la SSVP depuis 2016 sur cet enjeu majeur.

En 2020, cette campagne prend un relief tout particulier avec un affichage grand public sur le réseau JCDecaux (près de 1 000 panneaux publicitaires dans 12 villes de France). alteriade qui a conçu les affiches utilisées, accompagne également la SSVP dans sa communication interne afin de mobiliser le réseau des 17 000 bénévoles actuels et de les transformer en « ambassadeurs ». Dans ce cadre, nous avons conçu une vidéo que vous pouvez découvrir ici.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

16 septembre 2020

Une campagne d’affichage pour le Collège Supérieur

Le Collège Supérieur est un lieu de réflexion lyonnais qui s'est donné comme mission de rendre disponibles à tous les ressources de la philosophie dans un esprit de rencontre intergénérationnelle par de nombreuses conférences sur des thèmes variés. Le Collège Supérieur est en plus un lieu de travail et de vie pour les étudiants en droit et en philosophie, où des cours de soutien et un accompagnement aux études leur sont proposés.

À l’occasion du lancement de sa saison 2020/2021, le Collège Supérieur a demandé à alteriade de concevoir une campagne d’affichage de proximité dans les rues de Lyon en utilisant le réseau Vue en Ville. Nous sommes très heureux de contribuer à faire connaitre l’originalité de la démarche du Collège Supérieur. Face au désarroi que nous inspire parfois notre monde, le philosophie peut nous donner des clés pour dépasser les idées « toute faites » et nous donner des idées « bien faites » !

Charlotte Roy, responsable Communication et Développement du Collège Supérieur témoigne : « Notre toute nouvelle campagne est réalisée par notre partenaire alteriade, réellement au service de nos valeurs. Merci ! »
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

09 juillet 2020

Un nouveau site pour l’Antiquaille !

L’Antiquaille, Espace Culturel du Christianisme à Lyon (ECCLY), est un lieu exceptionnel situé sur la colline de Fourvière.

Véritable « centre d’interprétation » de l’histoire du christianisme du IIe au XVIe siècle, cet espace a été aménagé autour de l’emplacement supposé du cachot de saint Pothin, lieu vénéré par les chrétiens depuis des siècles.

alteriade, qui accompagne l’Antiquaille depuis de nombreuses années, a réalisé le nouveau site internet. Une belle vitrine, simple et épurée, de toutes les richesses de ce lieu : histoire, informations pratiques pour la visite, visite virtuelle, événements…

Merci à l’Antiquaille pour ce beau projet et pour sa confiance. Bonne visite !

https://www.antiquaille.fr/
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

01 juillet 2020

Une première pour le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri

alteriade a accompagné pour la première fois le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri dans son appel à don de printemps.Destiné aux donateurs et anciens donateurs (8 segments différents au total), ce mailing était centré sur les 70 ans de la création du FOYER en présentant les étapes clés de son histoire.
Réalisée en plein confinement, cette opération ne fut certes pas la plus facile à piloter ! Mais, épaulée par l’envoi de sollicitations digitales, elle a contribué à une avance notable de la collecte du FOYER par rapport à la même date l’an dernier.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

22 juin 2020

Développer le prélèvement automatique pour la Cimade 

La Cimade, association défendant les droits des personnes réfugiées, a confié à alteriade la mission de développer le nombre de ses donateurs en prélèvement automatique. Un mailing spécifique, adressé à sa base de donateurs actifs, a été conçu autour d’un courrier, d’un flyer de promotion du prélèvement automatique, et du journal des donateurs « action commune ». Il était accompagné d’une carte personnalisée « Soutien régulier 2020 » pour concrétiser l’engagement souhaité. Le taux de retour en nouveaux « PA » a été de + 50 % par rapport au mailing de l’an dernier avec des montants de prélèvement plus élevés . De leurs côtés, les « upgrades » sur les prélevés existants ont été de + 47 %. Une belle réussite pour sécuriser la collecte de la Cimade sur la durée !
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

12 juin 2020

Nouvelle identité pour le projet d’aménagement du sanctuaire Notre-Dame du Laus

« Pour vous, pour Marie, le Laus 2025 » : telle est la nouvelle devise adoptée par le sanctuaire pour présenter son nouveau projet d’aménagement. Le sanctuaire Notre-Dame du Laus a ensuite confié à alteriade la réalisation du logo de ce plan de travaux : nous y retrouvons la Vierge, symbole incontournable de Notre-Dame du Laus, ainsi qu’un bloc typographique fort et très lisible, le tout dans un cercle évoquant un panneau signalétique. Ce logo inscrit le projet à la fois dans son histoire et dans la modernité, l’objectif de ce plan d’aménagements étant de répondre au projet de la Vierge Marie, aux besoins des pèlerins et à l’évolution du rôle des sanctuaires dans le paysage de l’Église.
alteriade a également réalisé une première lettre d’information pour présenter ce nouveau projet qui devrait s’achever en 2025. Une page est aussi dédiée aux initiatives menées durant le confinement par le sanctuaire, qui a mis un point d’honneur à garder le lien avec les pèlerins en allant les rejoindre chez eux, grâce à des messes quotidiennes retransmises en vidéo.
Cette lettre d’information sera doublée d’un emailing, envoyé au début de l’été.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

29 mai 2020

Communication legs : le poids des mots, le choc des photos

Le « poids des mots » et le « choc des photos », ces slogans peuvent résumer les deux articles que François Mayaux vient de publier dans la revue Juris Associations.

Le premier (n°611 – 15 janvier 2020) permet de clarifier une des problématiques importantes : le choix du visuel dans la communication sur les legs (.pdf 3,32 Mo). Le deuxième (n° 618 – 1er mai 2020) traite de la question des messages utilisés, du choix des mots pour parler d’un sujet délicat (.pdf 2,80 Mo).

Basés sur l’analyse d’annonces legs, ces deux articles apportent aux associations des réponses utiles pour mieux communiquer sur une ressource clé représentant une somme de l’ordre de 1 milliard d’euros par an.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

18 mai 2020

Exclusif : baromètre 2019 du Denier de l’Église

alteriade accompagne de nombreuses associations diocésaines dans le domaine de la recherche de dons et en particulier pour la collecte du Denier de l’Église catholique. Notre baromètre annuel du Denier permet de pointer les grandes tendances.

Nous publions aujourd’hui le baromètre 2019 basé sur la situation de 24 diocèses pour lesquels nous disposons de l’ensemble des chiffres et des comparatifs 2018 et 2019 (.pdf 786 ko)

Après « l’année noire » 2018, la diminution de la collecte se poursuit mais reste maitrisée (-1,2 %). C’est surtout le nombre de donateurs qui connaît une évolution défavorable (-5,5 %). Les explications sont nombreuses : évolutions fiscales, contexte social, baisse de la pratique religieuse, affaires largement médiatisées qui ont pu ternir l’image de l’Église…

Il faut cependant noter des tendances positives, en particulier la forte progression du don moyen et la part du prélèvement automatique et celle du don en ligne qui poursuivent leur augmentation.

Rendez-vous dans un an pour notre prochain baromètre dans un contexte qui aura certainement été marqué par la pandémie.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

04 mai 2020

COVID-19 : l’équipe web d’alteriade en première ligne pour soutenir la collecte de fonds

Linda Miriel est consultante, administratrice et responsable du développement digital chez alteriade. Elle nous explique en quelques mots le rôle du digital au sein de l’agence, avec un regard particulier sur la crise du COVID-19.

Linda Miriel Quelle est la place du digital chez alteriade ?

Dès sa création en 2005, alteriade a intégré la dimension digitale dans son organisation. À l’origine, notre activité était principalement orientée vers la réalisation d’e-mailings avec une seule personne impliquée. Au fil du temps, le digital a pris de plus en plus d’importance et l’équipe s’est étoffée. Elle est désormais composée de deux développeurs et deux webdesigners.

 

Quant à moi, ma mission consiste à réaliser une veille continue des innovations, et à faire le lien entre les consultants et l’équipe web pour proposer une offre digitale adaptée aux attentes de nos clients. Notre offre intègre les grandes tendances du secteur et s’enrichit continuellement de l’expertise de nos équipes et des travaux que nous réalisons.

Aujourd’hui, nous proposons des prestations très larges avec bien sûr la réalisation de sites internet, mais aussi des formulaires de dons, des plateformes multi-ressources, ainsi que des campagnes de collecte digitales complètes. Dans un objectif de performance, nous concevons des dispositifs intégrant des landing pages, de la vidéo, des cycles d’emailings et des pré-homes… de façon à optimiser le tunnel de conversion. Enfin, nous suivons les KPI (Key Performance Indicator ou Indicateur Clé de Performance) de chaque opération pour piloter et mesurer l’efficacité de nos campagnes.

 

Comment avez-vous abordé la crise du COVID-19 ?

Comme pour beaucoup d’organisations, la crise a rapidement modifié notre manière de travailler et notre activité. Chez alteriade, les outils dont nous disposons sont collaboratifs. Nous sommes donc restés très connectés entre nous, dès le début de la crise, en étant en télétravail.

En ce qui concerne notre métier de fundraiser, la crise que nous vivons est inédite car le contexte change quotidiennement. Le message que nous rédigeons le lundi n’est plus forcément d’actualité le lendemain ! Seul le digital nous permet une telle réactivité et une telle adaptabilité. Le fait que tout soit internalisé chez alteriade a été un véritable avantage pour nos clients. Ainsi, une fois la phase de consternation passée, nous avons rapidement travaillé avec eux pour mettre en place des dispositifs de collecte personnalisés dans des temps très courts.

 

Quelles sont vos premières conclusions ?

Il est très difficile d’évoquer d’ores et déjà des conclusions sur le fundraising de manière générale. Certaines opérations de marketing direct ont dû être reportées ou annulées à cause du confinement. Cela aura forcément un impact sur les associations qui collectent encore énormément par courrier postal.

On peut toutefois indiquer que les appels à dons en ligne ont reçu un accueil très positif de la part des donateurs. On pouvait craindre que l’incertitude prenne le pas sur la générosité, mais il semblerait que ce ne soit pas le cas, surtout pour les causes qui trouvent un écho particulier dans cette crise. Je pense par exemple à l’abej Solidarité qui lutte chaque jour pour que les personnes à la rue dans la métropole lilloise sortent de l’exclusion. On peut parler également des diocèses, dont les ressources ont été particulièrement impactées par l’annulation des messes et des cérémonies. Des cycles d’e-mailings alternant messages relationnels et appels à dons ont permis de palier au mieux l’absence de quêtes ou d’offrandes. Grâce au digital, nous avons aussi probablement touché des personnes plus jeunes qui n’avaient pas l’habitude de donner.

Le temps viendra où, fundraisers et associations, devront collectivement tirer des enseignements de cette crise, en ayant probablement un regard nouveau sur la place du digital dans la collecte de fonds. Pour l’instant, nous sommes encore « la tête dans le guidon » et pleinement mobilisés aux côtés des structures que nous accompagnons.
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Menu principal