Pour un fundraising impactant mais raisonné !

De nouvelles générations de donateurs, une concurrence de plus en plus forte sur le marché de la générosité, une exigence de sobriété : tout nous conduit à repenser nos dispositifs marketing.
C’est à travers ce prisme qu’Alteriade, agence de statut coopératif, spécialisée dans la collecte de dons et la communication, s’engage avec ses clients pour tendre vers un fundraising raisonné, sans perdre en efficacité.

La raison d’être en premier

Place d’abord à la cause, et au sens même du don. 

Pour se distinguer des nombreuses sollicitations et susciter l’engagement, c’est bien la mission qui doit être au cœur des campagnes, pour faire appel à la raison et non pas seulement à l’émotion, pour délivrer un message positif, sans sur-promesse toutefois, pour incarner le changement de modèle proposé par l’organisation, pour porter haut et fort les valeurs qui font son ADN… 

Dans le même mouvement, le don doit être perçu comme une solution d’impact, une manière offerte à chacun de s’engager personnellement dans un combat qui lui tient à cœur.

Entrer véritablement en relation grâce au 360 °

Avec le retrait progressif des donateurs de la génération d’avant-guerre, les fameux « matures », ce sont désormais les boomers, les générations X, Y et bientôt Z qui, s’ils viennent rajeunir l’âge moyen des bases donateurs, exigent une approche et des messages différents de leurs aînés. 

C’est ainsi que les stratégies de collecte que nous élaborons sont pensées en 360 °, pour rejoindre le donateur par tous les canaux de communication qu’il consomme, tout en cherchant à susciter son intérêt profond et à lui faire percevoir la valeur du projet pour lequel son don est sollicité : en lui proposant un contenu qualitatif, en lui faisant mesurer l’impact social, humain ou environnemental de la mission portée par l’organisation. 

On pense ici à des manifestes véritablement engagés, à des livres blancs thématiques, à la possibilité d’échanger avec des porteurs de projets ou encore à la possibilité d’obtenir des conseils en lien avec la cause.                                

Autant de contenus de valeur que l’on doit promouvoir pour créer une relation de qualité entre l’organisation et ses soutiens et requérir, in fine, une adhésion à la cause et aux solutions dont on dispose pour la défendre… le don notamment !

La créativité pour remplacer la quantité

S’il est vrai qu’un message « primé » obtient encore de meilleures performances à court terme, la composition d’un message centré sur ces primes questionne l’empreinte écologique des appels à dons et la qualité des donateurs recrutés. 

Comment, alors, tenir les objectifs de collecte tout en minorant l’impact de nos appels à dons, particulièrement en phase de recrutement ?

Nous pensons qu’il faut accepter de dégrader raisonnablement les taux de retour par l’usage de messages plus « verts », moins primés, fabriqués en France… mais en misant sur un recrutement qualitatif, sur une protection et une progression, en fidélité et en valeur, de la base.  

Questionnons les dons basés sur « l’endettement » toujours plus chers à acquérir, à la Life Time Value discutable et de moins en moins tenables écologiquement !

La créativité, le sens du don et la richesse de la mise en relation sont les moteurs de la générosité. 

Professionnels du secteur, nous avons tous un rôle à jouer pour que le don soit un acte volontaire, engagé. Sans naïveté, avec humilité mais avec efficacité, de nouvelles voies sont à explorer ensemble pour que la générosité continue à se développer. En adéquation avec les enjeux de notre temps et les aspirations de nos concitoyens, le fundraising a tout à gagner à s’adapter et à se réinventer !

<